ENFANTS SAUVÉS D'UN INCENDIE À GRENOBLE : LES PARENTS ENTENDUS DANS UNE ENQUÊTE POUR «DÉLAISSEMENT»


25 juillet 2020

Ils doivent leur salut à leur courage et à la mobilisation des habitants de leur quartier. La vie des deux enfants grenoblois qui ont dû se jeter dans le vide pour échapper à l'incendie de leur appartement n'est plus menacée, mais le parquet de Grenoble s'interroge sur les circonstances de l'événement. Les parents des petits miraculés doivent être entendus dans le cadre d'une enquête pour «délaissement».

Le procureur de la République, Eric Vaillant, explique que la mère des deux enfants, âgés de 3 ans et demi et 10 ans, «se serait absentée vers 11 heures pour aller faire des courses et le père serait parti à son travail vers 11h30. A priori, la maman devait rentrer avant le départ du mari mais a eu un peu de retard. Les enfants n’étaient donc pas censés rester seuls».

C'est dans ce laps de temps qu'un incendie s'est déclaré dans l'appartement. Diffusée par le Dauphiné Libéré, la vidéo montrant le sauvetage des deux victimes est impressionnante : on y voit l'aîné lâcher le cadet par la fenêtre, afin qu'il soit réceptionné par des habitants du quartier, trois étages plus bas. Une chute d'une douzaine de mètres à laquelle il s'est lui même résolu pour échapper aux flammes.

Quatorze personnes ont été intoxiquées par les émanations de fumée et deux pompiers ont été légèrement blessés lors de leur intervention. Parmi les habitants du quartier ayant participé au sauvetage, quelques fracture des poignets et des doigts sont à déplorer en raison du poids des enfants, amorti par leurs bras. Selon Eric Vaillant, les deux petits miraculés sont «en observation» mais «devraient sortir rapidement de l'hôpital».

Des prélèvements réalisés par la police scientifique ont révélé que l'origine de l'incendie «se situerait dans le salon». L'enquête se poursuit pour en apprendre davantage sur les circonstances de ce départ de feu.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article